23 juillet 2010

Fait que... C'est çô !

Cher tous,

à l'évocation du mot "île", on a tous en tête, une image qui nous vient, comme ça, spontanément : un ciel bleu, du sable fin, une plage qui s'étend à l'infini, un peu de verdure aussi. Ou encore... l'océan.

030720101148Les îles de la Madeleine, c'est tout ça à la fois! Et complètement autre chose! Composé de 7 îles, l'archipel est situé à l'est du Canada, dans le Golfe du Saint Laurent (qui communique avec l'océan atlantique).  Cette localisation géographique (cf. lien en bas à droite du site) explique en grande partie le vent qui slouffe en permanence. Fait que... c'est çô!

Le ciel y est tantôt bleu-gris-blanc, le sable doux, et les plages (300kms) sauvageonnes et sans aucun aménagement, notamment pour préserver les dunes qui jalonnent tout le territoire, long de 100kms. La verdure y est permanente, formant de jolies courbes : des rondeurs et des couleurs! Isabelle a bien tripé sur les maisons et les chandails assortis!

Le charme de ces îles réside en partie dans l'authenticité (le mot est souvent galvaudé, mais il me parait approprié ici) des lieux et des gens. En particulier pour l'île d'entrée (Cf. album photos), peuplée d'une poignée d'insulaires (13 noms de familles uniquement) et la seule qui soit anglophone, majoritairement originaire d'Irlande! Et, ces irréductibles habitants sont plutôt "isolés", puisque cette île n'est pas reliée aux autres par la route. Un bateau assure une liaison quotidienne, mais peu de gens font ce trajet pour aller travailler par exemple, mais davantage pour leurs achats (because no boutique, no service). Ils vivent de la pêche, un peu d'agriculture et surtout pas du tourisme. Ce bout de terre surprend tant "rien n'a bougé ici", là où la vie semble paisiblement rudimentaire. Avec ses prairies sauvages, de vieilles ronces en guise de clôture, des bouts de bois par-ci par-là, des animaux en liberté, elle ressemble aux campagnes et au décor des années 50. D'ailleurs, le seul café du coin possède encore les sièges en sky rouge, d'époque! Nous avons gambadé librement dans ces étendues bosselées, c'était l'fun!

cage_homards

Et les papilles dans tout ça? (Et les kilos, pourrait-on ajouter!). L'activité principale, le moteur économique des îles, c'est la pêche. La vie aux îles de la Madeleine est donc étroitement associée au homard, au crabe et au hareng. Mmmh ce hareng, fumé pendant 90 jours à la braise... Aussi on y mange de bons gâteaux à la carotte! (hein Isabelle...?)

Les Madelinots/Madelinotes sont 13 000 à l'année. En période estivale, la population quintuple. C'est pô pire, compte tenu de la beauté des paysages et des trésors naturels (faunique notamment).

Mais, si les touristes n'affluent pas en masse, c'est que leur nombre est relativement limité. Par une réglementation des constructions immobilières, d'une part, et aussi par une offre hôtelière réduite. Ces raisons sont motivées par la volonté de ne pas abîmer le territoire, doté d'un écosystème extrêmement fragile. Donc, à préserver, à protéger même.  Et les habitants en sont, semblent-ils, de plus en plus conscients (cf. lien Attention Frag'îles) en s'opposant notamment à l'exploration pétrolière (que l'on peut facilement imaginer suivie d'une exploitation!) dans le golfe du Saint-Laurent. (En cela, le drame de la Louisiane semblerait agir comme une alarme et un levier de mobilisation.) 

la_belle_anseS'y rendre nécessite un long trajet (près de 3500kms parcourus aller-retour), et demande de l'énergie. Mais ces efforts sont bien vite oubliés devant la beauté du site.

Isabelle, tu en rêvais depuis quelques temps, merci pour cette découverte. Je ne connaissais pas cette destination, et je me sens ben chanceuse et privilégiée d'avoir vécue les îles de la Madeleine !

Ce long contour de falaises rouges, les maisonnettes de toutes les couleurs, au loin, perchées sur de rondes collines  verdoyantes! Ce sont les images que je garde en mémoire. Avec celle des dunes et, de l'autre côté, juste derrière, en levant un peu le nez, comme ça, un peu plus haut, encore un peu ... ahh les voilà, qu'elles sont belles ces longues plages blanches, désertes! Pas de parasol, ni de chaise longue, personne à l'horizon. Un vacancier des îles, depuis 20 ans, nous racontait que lors de ces marches sur la plage, quand il rencontrait une personne dans l'après-midi, il disait à  sa femme : "Ouh, y a du monde hein aujourd'hui chérie?!".

Et puis, surtout il y a eux-autres, les Madelinots/Madelinotes... très gentils et serviables, et qui, les jours de pluie jouent de l'accordéon ou du piano au café du coin, pour faire passer le temps, en jasant. Fait que... c'est çô!

Après ce beau périple aux îles, me voilà en transit à Montréal, pour quelques jours. Le temps de ranger mes affaires, défaire le petit nid d'ici, et l'occasion aussi de réparer et préparer mon vélo pour les 5 semaines à venir! Sur les routes de la Gaspésie, avec Val, qui était de l'aventure au tour de l'île de Montréal, en vélo, en mai dernier.

Ce lundi, à 5h (ouuh!) on embarque avec nos vélos dans le bus. Cap sur le Saguenay, pour une rando de 3j. le long du Fjord. Ensuite, on prendra la bicyclette pour rendre visite aux Baleines. Puis, la route  vers Douglastown (l'Irlande, encore et toujours!) pour une semaine de Woofing. On poursuivra par le Festival Musique du Bout du Monde, à Gaspé  où nous serons bénévoles. Et après, vélo, randos, vélo, dodo, vélo... (cf.liens)

Je vous espère en forme, des bises à vous tous,

Calou

Posté par Caloulepage à 23:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Fait que... C'est çô !

    Aaaaaah !

    Salut ma poule !!

    Ah ça fait plaisir d'avoir un article sur ton blog ! Avec des photos ! Z'êtes restée combien d'temps sur les iles Madeleine ?

    Bah bon périple sur ton vélocipède !

    J'suis contente de ces nouvelles !!

    GROS BISOUS Mongo !

    Mumu

    Posté par Mumu, 24 juillet 2010 à 09:32 | | Répondre
  • Eeeeeehhh !

    Merci!
    Nous avons mis 4j 1/2 de trajet (AR), et sur place nous sommes restés 12j.
    Bises,

    Posté par Calou, 24 juillet 2010 à 10:54 | | Répondre
  • Les plus belles...

    Je sais pas pourquoi mais c'est vraiment ces dernières photos que je préfère parmi ttes celles de ton blog....

    Ton texte est très chouette...

    T'es déjà ds le Saguenay et t'es ben chanceuse

    je t'embrasse fort fort
    Ste Touintouin

    Posté par ste touintouin, 27 juillet 2010 à 16:27 | | Répondre
Nouveau commentaire